cpllyon6, Couple les 2 hétéros

A publié : Vacances naturistes

Le Vendredi 12 Avril

 Cela faisait de longs mois que nous préparions nos nouvelles vacances.

 

8h tapante, Karine et moi prenions la route direction la Gironde.

 

Ça fait 5 ans que nous partons chaque été dans un camp de naturiste, profiter de la nature et nous ressourcer.

 

Il faut avouer que cette dernière année n’a pas été de tout repos, j’ai perdu mon boulot de VRP et ma femme a redoublé d’effort pour qu’on ne perde pas notre appartement.

 

Alors qu’au bout d’un long voyage de 6 h nous arrivons enfin à notre bungalow, Karine me laisse en plan, et part directement vers la piscine.

 

Ici je me sens bien, 5 ans que l’on a franchi le pas et j’adore cette ambiance sans ambivalence.

 

Nous ne sommes plus obligés de faire semblant, de bien s’habiller, de faire attention à l’échelle social pour s’adresser aux autres.

 

Ici nous sommes tous pareils, tous à poils.

 

Je cherche Karine un peu partout dans le camping et la retrouve assise au bar, un verre de mojito à la main.

 

Elle me voit et me souris, me lance un grand coucou de la main.

 

Elle qui me faisait la tronche depuis des jours, retrouve tout son enthousiasme.

 

Nouvelle rencontre

 

« Salut mon cœur ! Je te présente Paul et Sabine, on s’est rencontré à la piscine »

 

Je souris à ces deux inconnus. J’ai toujours des aprioris face aux nouveaux venus.

 

Nous passons du temps à discuter tous les quatre et il est vrai que le courant passe.

 

Depuis cette première rencontre, nous passons la plupart de notre temps avec Sabine et Paul. Ils sont drôles, vif d’esprit, on a les mêmes intérêts, on se lie d’amitié.

 

Je surprends parfois des regards entre eux, des disputes au détour d’une conversation. Même si comme nous, tout parait tout rose, ils ont aussi leur problème.

 

Je m’éloigne avec Paul pour une cigarette.

 

« Tu sais Chris, Sabine me fait vivre l’enfer. Elle s’est mise en tête de vouloir tenter de nouveaux trucs, mais ça me fait flipper »

 

Il m’explique que ça femme voudrait tenter l’expérience de l’échangisme.

 

Qu’il n’est pas contre, mais qu’il ne veut pas coucher avec une inconnue et encore moins que sa femme se fasse baiser par un gars trouvé sur le net.

 

Je reste sans voix et ne sais pas trop que faire de ces informations. Je retrouve ma femme un peu plus tard dans la soirée et lui en fait confidence.

 

« Mais c’est tout vu ! On va le faire ! ça fait 10 jours qu’on passe tout notre temps ensemble, ce n’est pas des inconnus ! »

 

Il est près de deux heures du matin et nous frappons chez eux, sur un coup de tête, de peur de ne plus vouloir le faire au réveil.

 

Nuit d'échange

 

Sabine nous ouvre, le visage boursoufflé par les larmes. Karine la prend dans ses bras et lui glisse quelques mots à l’oreille.

 

Sabine recule, interloquée, puis se met à rire. Paul arrive et nous lui expliquons que nous voulons tester, avec eux cette histoire d’échangisme et de libertinage.

 

Cependant il est clair que je ne suis pas prêt à faire l’amour avec un autre homme.

 

« Pas de soucis, on sera dans la même pièce mais on ne se verra pas ! »

 

Ils nous emmènent dans leur chambre double.

 

Un rideau rouge sépare la pièce en deux.

 

Sabine prépare des lampes de chaque côté et s’installe sur le second lit. A travers les rideaux sa silhouette se dessine et j’aperçois chacune de ses courbes.

 

« Voilà, on ne se voit pas, mais on entendra, on pourra même se toucher en soulevant le rideau si besoin »

 

Paul prend Karine par la main, je rejoins Sabine.

 

Ses lèvres son humides et douces, je descends lentement le long de sa poitrine et plaque ma bouche sur son sexe. Je fais danser ma langue sur son clitoris et la contraction de son corps ne me laisse pas de doute. Elle commence à jouir. Elle rugit, hurle de plaisir, et de l’autre côté du rideau j’entends ma femme en faire de même. C’est une sensation incroyable !

 

Je passe quelques heures à prendre Karine dans différentes positions et vois ma femme en levrette à travers la tenture. Être avec elle mais pas vraiment. La voir se faire dominer par un autre, sans réellement le voir. Un vrai kiff.

 

Au petit matin, nous allons chacun avec nos femmes respectives.

 

Je crois que c’est cela qu’il nous manquait pour que notre couple retrouve son souffle.

 

Nous sommes de retour dans le Centre, mais nous prévoyons de revoir Paul et Sabine pour de nouvelles expériences libertines, on nous a même parlé d’un club privé pour des soirées échangistes.

 

Pourquoi pas ?