Interview de Sexsitive, couple échangiste de 52 ans
Interview de Sexsitive, couple échangiste de 52 ans

 


Voici un couple fort sympathique en vérité, avec une jolie photo de Christelle nue sur le bord de la piscine ; elle a 48 ans, un très bel âge. Immortalisée par son époux qui aime la shooter avec son reflex, Christian a 57 ans. Ils sont réunis depuis une quinzaine d’années environ.

 

Une recherche surtout physique

Durant ces 15 ans, ce tandem a essentiellement vaqué dans les clubs autour de la région parisienne, et ils pratiquent l’échangisme de façon régulière. Christian insiste sur le fait que les nouvelles rencontres ne sont pas que du virtuel, leur recherche est aussi physique. Il me précise toutefois que les rendez-vous n’aboutissent pas systématiquement sur une relation sexuelle. Il faut être en osmose avec les autres personnes, ce qui signifie correspondre à un certains nombres de contraintes, de caractéristiques.

Christelle et Christian ont en effet besoin de ressentir une forme d’envie de l’autre duo, et de l’attirance. Ils ont besoin de ce piment, comme un jeu. Confidences pour confidences, c’est ainsi que tous les couples débutants devraient considérer l’échange de partenaire. Il se trouve que la pratique n’est vocation à satisfaire des désirs hors d’un duo marital, mais de vivre un autre frisson en voyant sa compagne prendre du plaisir avec un autre homme, qu’elle offre au regard du sien. Et inversement.



Ils ont rencontré beaucoup d’autres couples dans les clubs libertins, ce qui leur permet d’avoir aujourd’hui un carnet d’adresses intéressant.

 

L'échangisme est un jeu

Spontanément, j'ai pensé que cette notion de jeu signifiait divertissement, mais pas tout à fait. Des mots de Christian, il s'agit « d'un jeu particulier qui est de franchir des interdits ». Il précise : « c'est jouer avec le feu ». Ce qui signifie qu'il existerait un danger ?  J'ai voulu en savoir plus, vous imaginez bien ! Je me demande toutefois si de façon générale l’échange de partenaires n’est pas un style de vie plus qu’un jeu. Les duos non mariés ne cherchent pas les mêmes choses que les personnes mariées, ces premiers étant il est vrai davantage dans le jeu.



Quand un échange de partenaire a lieu, et que l'entente est réelle avec cette dose de piment dont il est question plus, le danger est dans l’accoutumance à l'autre partenaire. La relation physique peut devenir sentimentale, ou du moins la place de l'émotion peut devenir plus importante dans la relation, ce qui est un risque.

A cette crainte, je peux répondre au su de mon expérience que les couples échangistes avec de l'expérience savent que ce n'est pas le cas. Que cela puisse rassurer Christelle et Christian ! J'ai connu un couple dont l'homme était devenu sentimentalement très proche de la femme du couple avec lequel l'échange de partenaire en 2+2 était fréquent. Sa propre femme avait noté cette flamme chez son homme, mais il n'y a pas eu de séparation pour cela parce qu'ils étaient bien soudés, et il y avait des enfants également.

L’échangisme est jeu dans un tandem conjugal, et il se pratique de façon consentie. Je me demande d’ailleurs si ce consentement ne serait pas le facteur défaisant de la culpabilité, et libérant de la monotonie. Que ce soit du côte-à-cotisme ou en 2+2, le consentement mutuel n’a plus rien à voir avec l’infidélité ;  à moins qu’il en soit un aspect moderne ?

 

La première fois dans un club libertin

Ils ont rencontré beaucoup de prétendants dans les clubs libertins, ce qui leur permet d’avoir aujourd’hui un carnet d’adresses intéressant. C'est d'ailleurs dans ce type d'établissement que Christelle et Christian ont vécu leur première fois.

Ce choix était motivé par la facilité :

  • Tout le monde sur place est là pour la même chose, il n'y a pas à faire le tri, ni de risque de se faire insulter comme cela arrive parfois sur certains sites spécialisés (dixit Christian)
  • La découverte de l'autre binôme est plus aisée que sur un site parce que la rencontre physique est immédiate
  • Le club est également une sécurité et il n'y a plus toute une série de barrières à franchir pour trouver ce que vous cherchez, comme faire un tri, envoyer un message puis demander à se rencontrer

 

 

Cela fait pourtant partie du jeu sur un site échangiste que d'effectuer une recherche et de se découvrir. Mais il est vrai que l'impatience appartient à notre époque, et beaucoup de monde ne prête pas attention à autrui et préfère prendre des raccourcis. Ce qui embête énormément Christian d'ailleurs : un certain nombre de membres les contacte sans prendre le temps de lire sa fiche. Or leurs limites sont écrites dans cette fiche, tant au niveau de leurs pratiques échangistes que des profils qu'ils souhaitent rencontrer. Par exemple Christelle n'est pas une femme bi, et les hommes seuls ne sont pas désirés - question d'équilibre émotionnel interne-, et rien ne l'agace plus que ce type de profil qui leur envoi un message privé comme si la porte était grande ouverte...

 

Si vous êtes un tandem expérimenté, n'hésitez pas à prendre contact avec Sexsitive, ils comptent sur vous pour les accompagner à franchir certaines barrières ;-)

Si vous désirez prendre connaissance d'autres conseils émanant d'un jeune duo rencontré ce week end avec ma compagne, je vous suggère de lire cette entrevue : conseils pour être un couple échangiste serein. Les 2 sont bi et mariés depuis 3 ans, et possèdent une expérience très intéressante...